Retraités : à cinq jours du vote, l’incertitude des « invisibles »

Comme beaucoup de retraités modestes, Alain Delafenestre se sent « oublié » des débats de cette campagne présidentielle.

Débats pour lesquels il continue malgré tout de se passionner devant son écran de télévision.

L’ancien ouvrier de la vallée de l’Austreberthe est surtout très remonté depuis que lui et sa femme ont vu le montant de leurs pensions diminuer au début de l’année, après quasiment un quinquennat de gel.

Résultat : électeur résolument socialiste depuis 1981, Alain ne sait plus pour qui voter.

Lire l’article

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s